Catégories

Il y a 3 produits; Chauffage aquarium

Il existe de nombreux types de chauffage d'aquarium, mais nous discuterons des chauffages d’aquarium submersibles les plus courants qui fonctionnent complètement sous l'eau. Le débit d'eau aide à dissiper la chaleur du réchauffeur vers le reste du réservoir, donc idéalement, le chauffage d’aquarium doit être placé à côté du filtre ou de la sortie de la pompe pour obtenir un débit maximal. Installez un thermomètre dans le coin opposé au chauffage pour vous assurer que la chaleur atteigne l'autre côté du réservoir d'eau. Certains appareils de chauffage doivent toujours être placés verticalement, tandis que d'autres peuvent être placés horizontalement. Si possible, nous vous recommandons d'installer le radiateur à un angle de 45 degrés pour obtenir la meilleure répartition de la chaleur. Vous pouvez camoufler le radiateur en plaçant des plantes et des décorations devant les plantes ou en les cachant dans le puisard.

Comment bien utiliser votre chauffage d'aquarium

Vous pouvez garder le chauffage allumé 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Le chauffage de l'aquarium est doté d'un thermostat interne. Lorsqu'une certaine température est atteinte, le thermostat éteint le chauffage pour maintenir la température de l'eau à quelques degrés de la valeur réglée à l'intérieur. Lors de la première installation du radiateur, laissez l'appareil s'ajuster à la température de l'aquarium pendant 20 à 30 minutes avant de l'insérer, puis réinsérez-le pour éviter tout dommage dû à un choc thermique. De plus, lorsque le radiateur est allumé, il doit toujours être immergé dans l'eau. Sinon, il ne pourra pas lire avec précision la température de l'eau et contrôler correctement le chauffage. Si le chauffage fonctionne à l'air sec, il peut brûler ou se rompre, alors n'oubliez pas de débrancher la fiche d'alimentation ou d'éteindre la carte d'alimentation lorsque vous changez l'eau.

Quel chauffage pour son aquarium ?

Il est crucial de maintenir une température stable dans un aquarium pour assurer le bien-être et la survie des espèces qui y vivent. Pour ce faire, il est important de choisir un chauffage d'une puissance adaptée. La règle de base est de compter 1 Watt par litre d'eau, voire 1,5 à 2 Watts par litre d'eau si la pièce dans laquelle se trouve l'aquarium n’atteint pas les 14°C de température ambiante.

Il est important de vérifier cette puissance en fonction de la taille de votre aquarium. Par exemple, pour un aquarium de 200 litres, vous devriez choisir un chauffage de 200 Watts minimum. Il est également conseillé d'utiliser plusieurs chauffages pour les grandes installations pour maintenir une température homogène en cas de panne d'un des appareils.

Il existe plusieurs options pour chauffer un aquarium, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. Les principales options incluent les radiateurs électriques, les tapis chauffants, les éléments chauffants immergés, et les lampes chauffantes. Il est important de choisir un système de chauffage qui convient à la taille de l'aquarium et à la température de l'eau souhaitée pour les espèces qui y vivent.

Il est également important de s'assurer que le système de chauffage est fiable et de surveiller régulièrement la température de l'eau pour éviter les variations brusques. Il est conseillé de consulter un spécialiste en aquariophilie pour choisir le chauffage le plus adapté à vos besoins.

Lors du choix de modèle, vous devrez choisir parmi les 3 catégories de chauffages suivantes, celle qui sera la plus adaptée aux besoins de votre installation :

  • chauffage interne appelé également "thermoplongeur" ou "résistance chauffante"
  • chauffage externe
  • chauffage intégré dans un filtre

Le chauffage interne ou thermoplongeur est le plus couramment utilisé en aquariophilie. Il peut être totalement immergé, maintenu à l’aide de ventouses fixées à la paroi de votre aquarium et peut être disposé à l’emplacement de votre choix, mais de préférence à proximité d’une zone brassée de l’aquarium ou dans une décantation. Il est conçu en verre, en polymère ou en titane.

Les chauffages en verre doivent être manipulés avec soin afin de prévenir tout risque de casse. Ceux en polymère ou en titane sont beaucoup plus résistants aux chocs. Le thermopl

oplongeur chauffe l’eau de votre aquarium en fonction du réglage du thermostat intégré que vous aurez effectué à l’aide d’une molette située sur le dessus de l’appareil. Certains chauffages sont pré-réglés, et d'autres sont équipés d’un système de sécurité d’arrêt automatique en cas de surchauffe, ce qui en fait une valeur sûre.

Parfois, les chauffages en verre sont également équipés d’une grille de protection en plastique évitant aux poissons, tortues ou amphibiens de se brûler.

Le chauffage externe est discret et sécurisé. Il est installé en dehors de l'aquarium, ce qui permet de réduire les risques de surchauffe ou de court-circuit. Il est également plus facile à installer et à entretenir. Il est généralement équipé d’un thermostat réglable pour maintenir une température stable dans l'aquarium.

Le chauffage intégré dans un filtre est une option pratique pour les aquariums de petite taille. Il est intégré à l'un des éléments de filtration de l'aquarium, généralement à un filtre externe. Il permet de maintenir une température stable tout en assurant la filtration de l'eau. Il est également plus discret et moins encombrant que les autres options de chauffage.

Il est important de noter que certains types de poissons, comme les poissons tropicaux, ont besoin d'une température de l'eau plus élevée que d'autres, et il est donc important de tenir compte de ces besoins lors du choix de votre système de chauffage. Il est également important de vérifier régulièrement la température de l'eau pour s'assurer qu'elle est stable et adaptée aux besoins de vos espèces. Enfin, il est recommandé de consulter un spécialiste en aquariophilie pour choisir le meilleur système de chauffage pour votre aquarium.